Et si Noël était autre chose que des cadeaux?

Déballer des cadeaux près du sapin est souvent l’un des moments forts de nos Noëls en famille. C’est toujours avec une pointe de fierté que les parents assistent à la frénésie des enfants au moment d’ouvrir leurs cadeaux.
Moment magique… et pourtant, bien des parents en ressortent avec une certaine déception. Les enfants ont parfois tellement de cadeaux qu’ils les regardent à peine une fois déballés ! Dépenser tant d’énergie pour si peu de résultat. Est-ce qu’on en fait trop ? Est-ce que c’est cela le sens de la fête de Noël ?
«Vite déballés… vite oubliés! rappelle Roger Lafrance, conseiller budgétaire de l’ACEF Montérégie-est. Souvent, il nous arrive de penser que les enfants ont tellement de cadeaux qu’ils s’amusent davantage avec le papier d’emballage ou les boîtes.»
Depuis quelques années, l’ACEF propose une conférence intitulée Vivre Noël autrement afin de réfléchir sur le sens de Noël. Avec les années, Noël est passée d’une fête religieuse à une fête commerciale à outrance où donner des cadeaux est devenu obligatoire. Pourtant, imaginez ce que vivent les familles qui gagnent de petits revenus ou qui n’ont pas les moyens d’offrir des cadeaux.
«Dans notre conférence, on invite les gens à réfléchir sur le sens de Noël. On découvre que nos souvenirs de Noël sont rarement liés aux cadeaux mais plutôt au fait d’être ensemble, en famille, à faire des activités», souligne M. Lafrance.
Pour lui, on pourrait retrouver le sens de cette fête en la concentrant sur les enfants. «Avec le temps, les adultes deviennent blasés face à Noël, poursuit-il. Mais les enfants demeurent émerveillés face aux décorations de Noël ou au père Noël. On se souvient tous quand notre père ou un oncle se déguisait en père Noël pour distribuer les cadeaux ! Cette magie de Noël, on peut la perpétuer pour la génération qui suit.»
Faire une activité qu’on faisait quand on était jeune, jouer à des jeux de société, sortir les jeux de cartes, chanter, jouer de la musique, sortir les bâtons de hockey, demander aux enfants de faire un petit numéro, tout cela ne coûte rien et peut faire en sorte qu’on vive un moment des plus réjouissants.
Pour les gens peu fortunés, on peut confectionner un cadeau. On peut aussi donner de son temps ou offrir un service. Offrir une soirée de gardiennage à un couple qui a de jeunes enfants peut être très apprécié. Rendre visite à une personne âgée qui sera seule durant le temps des Fêtes peut être le plus beau cadeau qu’on puisse lui faire.
«Offrir des cadeaux n’est pas le problème, rappelle Roger Lafrance. On peut faire plaisir à ses proches d’autres façons, et sans que cela nous ruine financièrement. En fait, quand on se reconcentre sur le vrai sens de Noël, on se rend compte que le cadeau n’est au fond pas si important.»